La situation actuelle est paroxystique. Je l’attendais un peu, mais pas avec une telle violence, une telle évidence.

Il y a une première raison à l’abstention « révolutionnaire » au 2ème tour des Présidentielles, c’est le mépris depuis près de 230 ans pour une fraction importante de la gauche française pour la liberté, valeur seconde pour elle devant l’égalité, et ne parlons même pas de la fraternité. C’est l’exaltation de Robespierre et de la terreur, c’est le stalinisme contre la social-démocratie. Quand on parle de libéralisme aux U.S.A. on en voit les deux aspects essentiels, le premier, le libéralisme social dont les dernières victoires sont les droits des minorités sexuelles, l’égalité homme-femme, bref la libération de l’individu. Et le deuxième le libéralisme politique, la liberté d’opinion, etc., bref la démocratie et tout ce qui va avec. C’est pour cela qu’être libéral aux U.0S.A., c’est être de gauche. En France on ne parle que du libéralisme économique qui est la liberté de créer des entreprises, de commercer, etc. et on le confond en plus avec l’ultralibéralisme qui est le libéralisme sans aucun contrepoids.

Alors on pense que Le Pen élue on fera plus facilement la révolution. C’est pourquoi un modéré est toujours un pire ennemi qu’un adversaire de droite. C’est pourquoi appeler à voter Chirac et descendre dans la rue pour cela était facile, comme il aurait probablement été plus facile à l’extrême gauche de voter Fillon. Il y a derrière cela un refus de l’autre, de l’opinion qui dérange, une volonté d’avoir seul raison, c'est-à-dire toutes les bases du totalitarisme.

Mais allons plus loin, et sans faire du complotisme. Il est certain que les réseaux russes importants qui ont été identifiés récemment sur le net sont aujourd’hui en plein travail. Ils sont là pour tout tenter pour faire élire Le Pen, relayant tous les appels à l’abstention ou à des manifestations en ce sens.

Les manifestations, souvent relativement violentes, depuis hier appelant à l’abstention m’inquiètent profondément. J’avais rappelé l’incendie du Reichstag qui a permis à Hitler de s’arroger les pleins pouvoirs et je pensais qu’une insurrection populaire savamment orchestrée dans les banlieues par exemple pourrait faire l’affaire. Mais il me semble que cette manipulation de complicité objective entre l’extrême droite et l’extrême gauche pour servir objectivement cette première est déjà en route pour tenter de gagner une élection autrement ingagnable pour l’extrême droite, comme elle peut l’être avant les législatives pour les gagner en effrayant les gens et après les élections pour justifier des mesures liberticides. Vous avez vu comme Erdogan a su surfer sur le coup d’Etat pour en arriver où il est aujourd’hui. Ce n’est nullement du complotisme. Relisez l’histoire des Brigades Rouges, de l’attentat de Bologne et comment objectivement K.G.B. et C.I.A. s’y sont pris pour empêcher une alliance Démocratie Chrétienne – Parti Communiste qui les dérangeait pour des raisons différentes.

Voilà le fond de l’affaire pour moi et je crois que défendre les idées démocratiques et en l’occurrence soutenir Macron et dénoncer les idées, les méthodes de l’extrême gauche est une urgence. Encore 9 jours !